.

Tout commence en 2015 dans l’ancienne boutique de Charlène nichée dans le joli quartier de Rothéneuf à Saint-Malo. La notoriété grandissant, Charlène a besoin de renfort pour la saison des mariages.

En parallèle, Isabelle se tient elle à l’affût d’une opportunité estivale pour accueillir sa motivation et son enthousiasme. A la croisée des chemins, les deux jeunes femmes se rencontrent et c’est d’emblée l’entente cordiale.

Quinze jours plus tard, un premier mariage naît de leur union complice. Un été de cérémonies plus tard, Charlène et Isabelle se rejoignent sur une ambition commune : l’envie de consacrer plus de temps à leurs mariés, au travail d’inspiration sur le terrain et plus globalement à l’événementiel.

« Pourquoi ne pas ouvrir un atelier ? Un showroom ? Un salon pour accueillir et écouter nos clients ? …»

C’est là que la magie « Hortense & Joséphine » opère …

Je suis ...

Charlène

Charlène est une femme comblée, maman de 2 adorables enfants. Elle aime les choses simples et les petits plaisirs de la vie : courir sous la pluie, rire aux éclats ou encore manger du gâteau au chocolat…

Petite, Charlène rêve d’être styliste. Au fil des années, elle s’oriente finalement vers le commerce et enchaîne quelques boulots dans ce domaine. Formatrices, plutôt intéressantes, ces expériences ne la transportent pourtant pas. Il manque à Charlène le beau et la poésie pour s’épanouir pleinement.

L’amoureuse de la nature et de l’art en tout genre est prise d’une révélation lorsqu’elle créée son premier bouquet à l’occasion d’un stage chez une fleuriste. Elle reprend alors 3 ans d’études dans la fleur et la botanique pour devenir à son tour artisan fleuriste.

Elle ouvre sa petite boutique fleuriste/brocante à Saint-Malo en Décembre 2013. C’est ce concept store où se côtoient les beaux objets de déco et le doux parfum des fleurs qui attire bientôt Isabelle à l’été 2015. De leur rencontre naît Hortense & Joséphine…

Je suis ...

Isabelle

Résolument vouée à une carrière artistique, Isabelle se prend très jeune de passion pour la danse qu’elle pratique quelques années au Conservatoire d’Angers.

Plutôt douée de ses mains comme on dit et dotée d’un sens aigu « du beau », elle bascule volontiers de l’art de la danse à l’art floral en se formant pendant quatre ans au métier de fleuriste. Son rêve : ouvrir un jour sa propre boutique pour y partager son univers bohème et feutrée.

Mais d’ici là, elle roule sa bosse durant 7 ans auprès d’artisans fleuristes dans la région de Saint-Malo et Rennes. Ces riches expériences lui permettent de voguer de créations vintages en salons boudoir cocooning tout en découvrant sa grande sensibilité pour l’événementiel. Ces grands écarts artistiques lui valent aujourd’hui de maîtriser son sujet et de bénéficier d’une grande adaptabilité.